Histoires musicales

Rencontres inattendues, tournai 2018

Vous l’entendez ? c’est un merle noir, turdus merula, un des plus grands virtuoses de nos jardins et de nos villes.

Exactitudes, arles 2019

Le gabber, c'est de la techno hardcore née au début des années 90 à rotterdam, le plus grand port du monde.

Le yodel, la musique county et le nonagenaire , genève, lausanne 2018

Je voulais vous raconter cette histoire ce soir car c’est la plus belle que j’ai vécue en reportage. pourquoi cette histoire est la plus belle? j’imagine qu’elle touche à quelque chose de très profond en moi.

Contre-culture, paris 2014

Les sons de l’underground, les musiques alternatives, je les ai captés dans 65 pays.

Cab & cabu, paris 2015

Cabu était tellement fan de cab calloway qu’on aurait pu croire qu’il avait choisi son pseudonyme en hommage à cab. même pas. il est né comme ça : jean cabut,

Le telharmonium, lyon 2019

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité une musique jouée "ici" était rediffusée "là-bas".

Quand la ville dort, paris 2019

Le rythme est élastique, les infrabasses sont telluriques, mon corps entièrement plongé dans le son, comme enveloppé.

La chanson qui tue, paris 2018

Je vous la chante en hongrois, ça va être ridicule mais c’est pas grave parce qu’on va tous mourir.

Donald trumpette paris 2020

Je me prends de passion pour la prosodie, la musique des mots. bolsonaro, macron, dupont-moretti je passe des heures à retranscrire leurs discours sur des partitions puis à les jouer à la trompette.

Tout pourrait être autrement, paris 2020

Jouer de la musique. un temps de présence pure. celui qu’on éprouve quand on fait l’amour, quand on lit un livre ou quand on prie.

Rimbaud, verlaine et patti, bruxelles 2016

Patti smith m’appelle : elle veut aller chanter à la prison de mons.