17 octobre : qui est sur la scène du live magazine des enfants ? / Auteur(e)s de bd, de récits graphiques et dessinateurs de presse / Blagueurs, blogueurs et chroniqueurs / Cantatrices et chanteurs lyriques / Cartographes, typographes et as de l’orthographe / Chasseurs de scoops et journalistes d’investigations / Chroniqueurs judiciaires / Cinéastes / Collectionneurs de faits divers / Comédiens du réel / Correspondants (ici) de la presse anglo-saxonne / Correspondants (là-bas) de la presse francophone / Critiques / Cueilleurs d’histoires vraies / Danseurs, jongleurs, acrobates, mimes et magiciens / Data-journalistes, data-visualiseurs et futuristes de l’info / Documentaristes (surtout) sonores et podcasteurs / écrivains bardés de prix littéraires / éditeurs photo / Femmes libres et grandes dames / Gourous de la révolution / Himalayiste, explorateurs polaires et scientifiques fous / Historiens sachant raconter des histoires (avec un petit h) / Homme de l'ombre / Homme-sandwich (et femme-sandwich) / Jeunes auteurs et auteurs jeunesse / Journalistes de presse écrite / Journalistes de radio / Journalistes de télévision, réalisateurs de documentaires et de reportages / Journalistes indépendants (enquêtes, récits et longs formats) / Monuments français / Musiciens, musicologues et compositeurs / Philosophes marrants / Photographes / Poètes, performeurs et artistes / Premier ministre en exercice / Réalisateurs de formats courts et de curiosités visuelles / Témoins et auteurs de récits de vie / Trois turques privées de quatrième pouvoir /

17 octobre : qui est sur la scène du Live Magazine des enfants ?

Thierry machado

Thierry Machado est directeur de la photographie et réalisateur pour le cinéma. Il est aussi marathonien et alpiniste. D’ailleurs, il filme comme on pratique un sport extrême. Pour Le Peuple migrateur, il a saisi le survol d’oies au-dessus de Manhattan. Pour Microcosmos, il a fait le tour de l’Europe pour capter un essaim d’abeilles en vol. Il y a eu aussi, en Afrique, La Nuit des éléphants et Le Peuple Singe. Avec son équipe – cadreurs, pointeurs, électriciens, machinistes – il invente constamment des techniques de tournage qui laissent pantois la concurrence à Hollywood. Il n’a jamais obtenu son diplôme d’une école de cinéma à Paris, il était déjà parti filmer un documentaire, Everest 84.

Sophie van eck

Sophie Van Eck est astrophysicienne à l’ULB. Là-bas, elle fait ce que font tous les universitaires : elle enseigne (à des étudiants qui un jour deviendront, peut-être, aussi calés qu’elle) et, surtout, elle cherche. Elle cherche quoi ? Elle cherche à savoir, bien sûr ! A savoir comment marche l’univers. Elle a participé à une découverte capitale concernant une étoile géante, située à 530 années-lumière de la Terre. Le nom de “son” étoile, grosse comme 300 soleils et qui lui permet de prédire (scientifiquement) l’avenir de notre étoile à tous, le Soleil ? : π (Pi) Gruis.

Anne didier et olivier muller

Anne Didier et Olivier Muller sont auteurs de bandes dessinées. Pour s’amuser, un jour, ils ont inventé Anatole Latuile, un écolier gaffeur. 180 numéros de J’aime Lire plus tard, le coquin hirsute (ou le contraire) a toujours neuf ans, a toujours la même maîtresse et est toujours dessiné par Clément Devaux. Anatole Latuile c’est aussi 13 best-sellers de la collection BD Kids de Bayard, 52 épisodes d’un dessin animé sur France 3 et 1 escape game à Paris. Mazette ! Est-ce qu’il y a une vie sans Anatole ? Oui, une autre BD – Émile et Margot. Et une vie avant Anatole ? Anne était prof de français avec une idée fixe : donner le goût de l’écriture. Finalement, c’est elle qui a fini par prendre la plume. Quant à Olivier, il a été bibliothécaire dans une maison d’enfants à caractère social et il lui arrive d’écrire des livrets d’opéra pour enfants.

Avec Marguerite Didier, Alice et Emile Muller 

Clara beaudoux

Clara Beaudoux est réalisatrice de documentaire, surtout pour la radio et le web. Texte, image, son, vidéo, elle mélange les médias pour raconter le monde et expérimenter de nouveaux formats. Elle a longtemps travaillé pour France Bleue, la radio locale publique française. Elle est l’auteure du documentaire Madeleine Project : 5 saisons sur Twitter, deux livres, et une exposition.

Sanne de wilde

Sanne De Wilde est photographe, lauréate 2019 dans la catégorie portrait du World Press Photo, un des plus grand prix de photographie au monde – pour sa série sur la jumeaux au Nigéria. Tous pareils ? Ou tous différents ? Qu’est ce qui nous sépare ? Qu’est ce qui nous rassemble ? Elle questionne notre humanité partagée à travers le prisme de la génétique : jumeaux, mais aussi albinos, nains et daltoniens. Elle est diplômée de l’Académie royale des beaux-arts de Gand.

Jean-paul dessy 

Jean-Paul Dessy est “une figure clé de la musique contemporaine en Belgique – à la fois comme violoncelliste, chef d’orchestre et compositeur.” C’est la Libre Belgique qui le dit. Lui affirme : “Le violoncelle offre depuis plus de trois siècles sa voix intime et pénétrante, c’est une voie d’approfondissement de nous-mêmes.” Il dirige depuis vingt ans l’Ensemble Musique Nouvelle, un groupe de création né à Flagey, désormais installé à Mons. Il a composé de la musique symphonique, de la musique de chambre et de la musique électronique, ainsi qu’un opéra : Kilda, l’île des hommes-oiseaux, qu’il a dirigé lors de l’ouverture du Festival d’Édimbourg.

Théo sanson

Théo Sanson est funambule et champion du monde de slackline. De l’anglais “ligne molle”, c’est une nouvelle pratique sportive, qui consiste à se tenir en équilibre sur une sangle. Distincte de la corde raide du funambule, différente de la corde lâche des circassiens, la slackline se rapproche plutôt d’un trampoline étroit. Théo détient le record du monde de la distance la plus longue parcourue sur une sangle (“longline” 601 mètres) et a détenu le record de traversée la plus haute (“highline” 150 mètres) à Moab près du Grand Canyon. Pour ce casse-cou, tout avait commencé par une chute vertigineuse – l’équivalent de 8 étages – alors qu’il faisait de l’alpinisme. Il s’était justement cassé le cou. Sa devise : “Repoussons nos limites.”

Pascal lemaître

Pascal Lemaître est illustrateur et prof dans l’école où jadis il étudia : l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre, à deux pas d’ici. Serait-ce donc un “brusseleir” pur jus ? Pas du tout. Il a vécu à New York City et travaillé pour les meilleurs titres de la presse mondiale : le New Yorker, le New York Times et le Wall Street Journal. Il a illustré les textes de gens brillants – le philosophe Edgar Morin, le cuisinier Michel Troisgros – et publié des albums pour la jeunesse écrits par… Toni Morrison, une star américaine, prix Nobel de littérature. Edgar, Michel, Toni, Pascal, une question : comment atteindre le plein emploi de soi-même?

Les garçons

Stanley David de Lossy (claviers), Corentin Simonis (guitare et basse) et Hugo Clignotant (batterie) sont les designers sonores de Live Magazine depuis son lancement. Les Garçons – c’est le nom du groupe – composent, pour chaque récit, un morceau original. Leur métier c’est donc le supplément d’âme. Ils viennent de mettre une nouvelle corde à leurs instruments, en illustrant musicalement une exposition immersive. Alep : 5000 ans d’histoire qui vient d’ouvrir à la Villa Empain-Fondation Boghossian.

Avec Lou David de Lossy, Alfred et Lucien Simonis