Journalistes de radio

Clara beaudoux

Clara Beaudoux est journaliste. A 31 ans, elle a déjà fait le tour de France plusieurs fois : Tours, Cherbourg, Strasbourg, mais aussi des villes qui ne riment pas entre elles comme Grenoble et Mont-de-Marsan. Elle en a profité à chaque étape pour travailler dans les rédactions de France Bleu. Elle a aussi fait du web à France Info et ailleurs. En novembre 2015, elle lance un tweet-documentaire (oui, ça existe) intitulé #MadeleineProject. C’est un succès en ligne, et l’histoire devient un livre aux Editions du Sous-sol fin mai 2016, c’est-à-dire la semaine dernière.

Bérengère bonte

Bérengère Bonte est journaliste et directrice adjointe de la rédaction d’Europe 1. En 25 ans, elle a occupé l’antenne à toute heure: 8h pile (la présentation du Grand Journal), 22h22 (Club Europe 1 Sport), 11h11 (des sujets sur l’environnement qu’elle a couvert pendant six ans), et 20h. C’est elle qui a annoncé : “Il est 20 heures, Jacques Chirac a été élu Président de la république”. Elle a écrit des livres d’enquête (sur Nicolas Hulot, sur le Qatar, sur l’exécutif dans la Ve république). La semaine prochaine, sort une ré-édition des Mercredis de l’Elysée, son livre au coeur du pouvoir : 71 ministres, 7 premiers ministres, 2 présidents interviewés. Tout avait pourtant commencé loin des puissants, à Nord Eclair, le journal de sa ville natale, Roubaix.

Giulia foïs

Giulia Foïs est journaliste. Elle anime Point G comme Giulia, « l’émission qui appuie là où ça fait du bien”, sur le Mouv’, dont elle vient de faire un livre. Elle se rêvait reporter de guerre en sortant du CFJ, aujourd’hui son terrain de combat est celui de la sexualité. Sexualité mais aussi société, intimité, féminité, virilité, liberté, égalité et plein d’autres trucs en ité.

Myriam leroy

Myriam Leroy est journaliste. Elle a commencé dans la presse écrite avant de mettre un doigt dans la télé et un pied (puis deux) dans la radio. Ses chroniques radio ont été rassemblées dans deux livres – Myriam Leroy n’aime pas et les bobos, et La Révolution sans effort. Le Soir a dit d’elle qu’elle était «la femme de l’année sur la RTBF» : elle intervient dans les émissions Entrez sans frapper, Livrés à domicile et Un Samedi d’enfer. Elle anime Coupé au montage, un grand entretien hebdomadaire avec un artiste belge. Elle se risque de temps en temps à l’humour quand l’humeur le permet.

Mehdi meklat & badroudine abdallah

Aka “Mehdi et Badrou”, alias Les Kids, ont 23 ans et sont “déjà des célébrités” (c’est le Washington Post qui écrivait ça en mars). Figures du Bondy Blog, longtemps duo vocal et reporters aux côtés de Pascale Clark sur France Inter, ils ont réalisé le documentaire Quand il a fallu partir en octobre 2015 pour Arte, sur la barre Balzac de la Cité des 4000 à La Courneuve, et écrit le roman Burn out (Seuil, 2015). A l’heure où nous mettons ces lignes sous presse, on ne sait toujours pas quelle histoire ils vont vous raconter, et vraisemblablement eux non plus. Même pas peur. Ils participent au lancement du podcast BoxSons et lancent ces jours-ci une revue intitulée Téléramadan.

Marie-odile monchicourt

Marie-Odile Monchicourt est chroniqueuse scientifique pour Radio France depuis qu’elle a compris, à Berkeley en 1981, que les galaxies s’éloignaient les unes des autres. Elle a monté Origins, un spectacle où danseurs et acrobates dévoilent la fabuleuse histoire de nos origines quantiques.

Francoise wallemacq

Françoise Wallemacq est journaliste à la RTBF depuis toujours ou presque. Elle a couvert la révolution roumaine, la guerre en ex-Yougoslavie, l’après-génocide rwandais, la crise au Burundi, le tsunami en Thaïlande, Fukushima, la guerre en Georgie, les élections en Afghanistan, la guerre en Syrie, la crise des réfugiés, l’épidémie Ebola en Guinée : bref, le monde comme il va (mal). Elle adore se faufiler au plus proche des témoins, un discret micro à la main, et transmettre à l’auditeur des images sonores qui marquent l’imaginaire.