Auteur(e)s de bd , de récits graphiques et dessinateurs de presse / Blagueurs, blogueurs et chroniqueurs / Cantatrices et chanteurs lyriques / Cartographes, typographes et as de l’orthographe / Chasseurs de scoops et journalistes d’investigations / Chroniqueurs judiciaires / Cinéastes / Collectionneurs de faits divers / Comédiens du réel / Correspondants (ici) de la presse anglo-saxonne / Correspondants (là-bas) de la presse francophone / Critiques / Cueilleurs d’histoires vraies / Danseurs, jongleurs, acrobates, mimes et magiciens / Data-journalistes, data-visualiseurs et futuristes de l’info / Documentaristes (surtout) sonores et podcasteurs / écrivains bardés de prix littéraires / éditeurs photo / Femmes libres et grandes dames / Gourous de la révolution / Himalayiste, explorateurs polaires et scientifiques fous / Historiens sachant raconter des histoires (avec un petit h) / Homme de l'ombre / Homme-sandwich (et femme-sandwich) / Jeunes auteurs et auteurs jeunesse / Journalistes de presse écrite / Journalistes de radio / Journalistes de télévision, réalisateurs de documentaires et de reportages / Journalistes indépendants (enquêtes, récits et longs formats) / Monuments français / Musiciens, musicologues et compositeurs / Philosophes marrants / Photographes / Poètes, performeurs et artistes / Premier ministre en exercice / Réalisateurs de formats courts et de curiosités visuelles / Témoins et auteurs de récits de vie / Trois turques privées de quatrième pouvoir /

Critiques

Bruno corty

Bruno Corty est le rédacteur-en-chef du Figaro littéraire. Il a notamment publié Patti Smith, aux éditions Nouvelles lectures (coll. Duetto, 2016), dédié à “l’envoûtante prêtresse rimbaldienne de (son) adolescence”. Il est le président du jury du Prix Hennessy du journalisme littéraire.

Olivia de lamberterie

Olivia de Lamberterie est éditorialiste et responsable des pages livres au magazine Elle. Elle est aussi chroniqueuse à Télématin et au Masque et la plume. Elle a reçu le prix Hennessy du journalisme littéraire en 2014. Elle a publié Avec toutes mes sympathies (éd. Stock), qui a reçu le Prix Renaudot de l’essai 2018.

Odile de plas 

Odile De Plas est journaliste et cheffe de l’édition numérique de Télérama. L’histoire retiendra qu’elle a créé la rubrique Clubbing dans le journal vespéral de référence, autrement dit Le Monde. Adolescente, à Orléans, elle écoutait les radios libres et achetait religieusement Les Inrockuptibles chez son disquaire. Devenue étudiante en géographie à la Sorbonne, elle découvre un nouveau territoire : la techno. “Aux soirées du Queen et de la Magic Garden, j’ai compris que j’étais en train de vivre une révolution musicale“. Elle entre à Trax, le tout nouveau magazine dédié aux musiques électroniques. Ses nuits sont depuis plus belles que nos jours. Loin des boîtes à la mode, elle écoute à fond Claudio Monteverdi, Il Divino, celui qui, autour de l’an 1600, fit basculer la musique de la Renaissance au baroque.

Alexandre fillon

Alexandre Fillon collabore à Lire, au Figaro, au Figaro Littéraire, à Sud-Ouest Dimanche, aux Echos week-end, … Il a reçu le Prix Hennessy du journalisme littéraire en 2009. Il a notamment dirigé Lire, vivre et rêver (éd. Les Arènes, 2015).

Fabrice gaignault

Fabrice Gaignault est rédacteur-en-chef culture et célébrités au magazine Marie-Claire. Il est notamment l’auteur du roman L’eau noire (éd. Stock, 2012) et Bobby Beausoleil et autres anges cruels (éd. Séguier, 2017).

Fabio gambaro

Fabio Gambaro dirige l’Institut culturel italien à Paris depuis 2016. Journaliste littéraire et essayiste (L’amico scrittore, avec Daniel Pennac, éd. Feltrinelli, 2015), il a longtemps été le correspondant du grand quotidien italien La Repubblica. Il a collaboré aussi au Monde des Livres.

Gérard lefort

Gérard Lefort est journaliste et écrivain. Entré à Libération comme pigiste au service Livres, il finit chef des pages Cultures. Pendant 35 ans, il est l’une des plumes du quotidien, s’étant fait au passage quelques amis et pas mal d’ennemis, entre autres grâce à des textes qui ne font pas rire tout le monde. Il titre “Chronique d’une merde annoncée” sa critique du film de Francesco Rosi, et “Blaireau chinois mon amour” celle sur L’ Amant de Jean- Jacques Annaud. Dans les années 90, il produit plusieurs émissions pour France Inter, dont le magazine devenu culte, Passé les bornes, y a plus de limites. Il quitte Libération en 2014 et, en 2015, publie un premier roman, Les Amygdales, aux éditions de l’Olivier.

Grégoire leménager

Grégoire Leménager est chef-adjoint du service Culture de L’Obs, responsable de BibliObs.com, le site d’actualité littéraire du journal, et chroniqueur dans l’émission La Dispute, sur France Culture. Il a reçu le prix Hennessy du journalisme littéraire en 2015.

Marc moquin

Marc Moquin est rédacteur en chef de la revue Revus & Corrigés, un jeune trimestriel dédié à “l’actualité des classiques du cinéma”. Mais c’est quoi un classique ? C’est le Samouraï. C’est Le lauréat. C’est Memories of Murder. C’est Buster Keaton comme Pasolini. Autrement dit des films d’hier qui reviennent sur les écrans. Il a été assistant-réalisateur, est diplômé d’une école de cinéma (l’ESRA) et vient de publier un essai, Tony et Ridley Scott, frères d’armes, une vision croisée des filmographies des deux réalisateurs britanniques : Top Gun et Ennemi d’état pour l’un. Alien et Blade Runner pour l’autre.

élisabeth philippe

Elisabeth Philippe est journaliste littéraire à L’Obs. Par le passé, elle a dirigé les pages culture du magazine Vanity Fair. Elle a remporté le Prix Hennessy du journalisme littéraire en 2016.

Eleonore sulser

Eléonore Sulser est rédactrice en chef adjointe au Temps, après avoir été critique littéraire et responsable de la rubrique « livres » du samedi. Pour le journal, elle a également été correspondante à Bruxelles, en charge des questions européennes. Et avant Le Temps ? Elle a écrit pour 24 Heures depuis Hongkong, Oulan Bator et Kaboul. Et encore avant? Chroniqueuse culturelle à la Gazette de Lausanne. Elle est diplômée des universités de Lausanne et de Genève en littérature française, en histoire et en chinois. Petite, elle voulait être présidente de la Confédération Suisse.