Auteur(e)s de bd , de récits graphiques et dessinateurs de presse / Blagueurs, blogueurs et chroniqueurs / Cantatrices et chanteurs lyriques / Cartographes, typographes et as de l’orthographe / Chasseurs de scoops et journalistes d’investigations / Chroniqueurs judiciaires / Cinéastes / Collectionneurs de faits divers / Comédiens du réel / Correspondants (ici) de la presse anglo-saxonne / Correspondants (là-bas) de la presse francophone / Critiques / Cueilleurs d’histoires vraies / Danseurs, jongleurs, acrobates, mimes et magiciens / Data-journalistes, data-visualiseurs et futuristes de l’info / Documentaristes (surtout) sonores et podcasteurs / écrivains bardés de prix littéraires / éditeurs photo / Femmes libres et grandes dames / Gourous de la révolution / Himalayiste, explorateurs polaires et scientifiques fous / Historiens sachant raconter des histoires (avec un petit h) / Homme de l'ombre / Homme-sandwich (et femme-sandwich) / Jeunes auteurs et auteurs jeunesse / Journalistes de presse écrite / Journalistes de radio / Journalistes de télévision, réalisateurs de documentaires et de reportages / Journalistes indépendants (enquêtes, récits et longs formats) / Monuments français / Musiciens, musicologues et compositeurs / Philosophes marrants / Photographes / Poètes, performeurs et artistes / Premier ministre en exercice / Réalisateurs de formats courts et de curiosités visuelles / Témoins et auteurs de récits de vie / Trois turques privées de quatrième pouvoir /

Comédiens du réel

éric jayat

Eric Jayat est depuis peu “comédien du réel” : il pratique le théâtre documentaire avec la pièce Une longue peine de Didier Ruiz, produite par la Compagnie des hommes. Dans une autre vie, il a été braqueur (précoce, il a commencé à 15 ans) au sein d’une bande organisée bordelaise. Il a fait 19 ans et 5 mois de prison dans 27 établissements pénitentiaires, puis, à sa sortie, a fondé l’association Axès Libre, pour favoriser l’accès à la culture aux personnes incarcérées ou l’ayant été. Après 7 000 jours à l’ombre, il vit en pleine nature, en Lozère.

Gaël leiblang 

Gaël Leiblang est producteur – il dirige la branche documentaire du groupe Éléphant – et auteur d’un seul-en-scène pour le théâtre, Tu seras un homme papa, joué 112 fois, du festival d’Avignon à Hong Kong. Il a été journaliste sportif puis réalisateur pour la télévision. Ses reportages, au sein de l’agence Capa, l’ont conduit à s’intéresser à la contrefaçon, aux tsunamis, aux parachutistes, à la terre sainte, à la Corée du Nord et à Michel Platini. Son film Il était une fois au zoo, une immersion au zoo de Beauval, a battu tous les records d’audience l’année de sa diffusion sur TF1. Son portrait intime d’Usain Bolt, L’homme le plus rapide, a fait le tour du monde.

Nina meurisse

Nina Meurisse est actrice. Elle aurait pu apprendre à jouer la comédiedans un cours de théâtre (Molière ou Tchekhov) et finir sur grand écran dans un film français. Mais elle a fait l’inverse : recrutée pour le premier rôle d’enfant dans Saint Cyr de Patricia Mazuy lorsqu’elle avait 11 ans, elle est finalement entrée au Studio Théâtre d’Asnières (Molière) puis à l’académie des arts de Minsk (Tchekhov). Plus tard, elle a tourné avec Stéphane Brizé et Agnès Jaoui, fait la tournée des scènes nationales dans une adaptation de… Tchekhov. Elle sera une jeune prof drôle et foutraque dans la série Voltaire Mixte pour Amazon Prime. L’année dernière, elle était Camille, un rôle qui lui a valu une nomination aux Césars : meilleur espoir féminin.