Chasseurs de scoops et journalistes d’investigations

Sylvain besson

Sylvain Besson est rédacteur en chef adjoint au Temps. Certains journalistes mettent la plume dans la plaie, lui c’est la plume dans le secret. Trois livres, trois secrets : L’argent secret (des paradis fiscaux, 2002), Le projet secret (des islamistes, 2005) et cerise sur le secret : Le secret bancaire (2009). Au quotidien, il enquête sur les scandales financiers, les grandes fortunes et l’évasion fiscale. Du lourd. Il a gagné l’année dernière un Pulitzer (suisse : le Swiss Press Award) pour une histoire de fioul lourd, justement. Il aurait voulu vivre au XVème siècle, “sommet de l’art et de la civilisation humaine”. C’est lui qui le dit. Comme il a pour habitude de recouper les faits et sourcer son info, c’est forcément vrai.

Gérard davet et fabrice lhomme

Gérard Davet et Fabrice Lhomme sont journalistes d’investigation au Monde. Ils forment un duo secret, endurant, controversé et (quasi) inséparable. On dit ”Davet-Lhomme”, comme une entité. Fin 2016, ils signent le best seller de l’année électorale : Un président ne devrait pas dire ça, basé sur soixante entretiens avec François Hollande. Quelques semaines après la publication, celui-ci renonce à se pré- senter pour un second mandat. Ils ont écrit cette été une série de portraits remarquée (Angot, Hanouna, Dati, Tapie, Luchini) intitulée ”Têtes brûlées”. Tiens, tiens. Ce soir, ils arrivent directement du marathon de Berlin.

Antoine dreyfus

Antoine Dreyfus est journaliste d’investigation. Grand reporter pendant 15 ans pour l’hebdomadaire VSD (avec un goût particulier pour les autocrates : Nyazov le turkmène, Abdullah le saoudien et Kim le nord coréen), il est désormais free-lance. Il a récemment mené l’enquête de Cash Investigation sur les pesticides, devenue un livre – Toxic, co-écrit avec Martin Boudot – et un succès d’audience (4 millions de spectateurs). Pour son nouveau livre La France qui gronde (avec Jean-Marie Godard), il a testé une nouvelle technique de reportage : le co-voiturage. Apparemment, discuter semaine après semaine avec des inconnus au volant de leur voiture, à 130 à l’heure sur les routes de France, ça marche mieux que les sondages.

Philippe engels

Philippe Engels est journaliste d’investigation et co-fondateur du trimestriel d’enquêtes et de récits Médor. En 1988, il intitulait son mémoire de Licence en Sciences économiques : « Conditions de rentabilité de la presse quotidienne. Cas d’école : vie et mort du journal La Cité ». Au sein des rédactions de L’Echo puis du Vif, il a, pendant vingt ans, utilisé son flair (et cultivé ses sources) pour sortir des affaires. « Follow the money » comme disait Deep Throat aux reporters du Washington Post à l’origine du Watergate. « Follow the mo- ney » : ça marche aussi à Mons, à Charleroi, à Anvers. Son dernier livre, Mensonges d’Etat, analyse la faillite de la justice dans sa lutte contre la corruption et la criminalité organisée.

Violette lazard

Violette Lazard est journaliste à L’Obs. C’est elle qui a fait tomber Jean-François Copé, exploser l’UMP, conduit Bygmalion au dépôt de bilan et même fait pleurer à la télé un ambitieux quadra (Jérôme Lavrilleux rappellez-vous). Elle adore suivre “les affaires” (des tableaux, des sondages de l’Elysée, des primes en liquide) et noter des petites phrases toute simple comme : “On prend l’argent quand il arrive”. C’est un préfet qui le dit.

Marc leplongeon

Marc Leplongeon est journaliste : il couvre les questions de police et de justice au Point. Avant de se faire accréditer au Palais (c’est le volet justice) et de cultiver ses sources (c’est le volet police), il a sillonné le Cotentin pour La Presse de la Manche. Il a co-écrit Le Chaudron français et L’Affaire Air Cocaïne, mafia et jets privés. Tout cela est assez récent : il a 28 ans.

Frédéric loore

Frédéric Loore est journaliste indépendant. Il pratique le grand reportage et l’investigation pour Paris Match. Ponctuellement, ses articles atterrissent dans divers autres titres, comme La Libre Belgique et Wilfried. Il pratique le journalisme d’immersion et a beaucoup écrit sur les phénomènes de trafic et de traite des êtres humains. Il a publié deux livres sur le sujet : Belgique en sous-sol en 2007 et, en 2014, Marque ou crève.

Laurent valdiguié

Laurent Valdiguié est rédacteur en chef au Journal du Dimanche. Dans les titres de ses livres il y a des mots comme “Scandale d’Etat”, “l’Argent, les Réseaux, les Affaires” ou “Machination”. Malgré tout, il n’a pas que des ennemis. Sa vraie passion, c’est le poilu de 14 et les champs de bataille de la Grande guerre.