Cartographes, typographes et as de l’orthographe

Richard herlin

Richard Herlin est un obsédé textuel du genre voyeur. Il a fait de son vice un métier honnête, correcteur (plus exactement : rédacteur-réviseur-correcteur) qu’il exerce principalement sur les articles en ligne du journal (en papier) Le Monde. Fondamentalement humaniste, il considère que ce que l’on appelle des fautes ne sont finalement que des erreurs, et que l’erreur est humaine, donc pardonnable, à condition toutefois de ne pas (trop) persévérer. Afin d’être corrigé à son tour, il a écrit récemment deux ouvrages, Retour sur l’accord du participe passé et autres bizarreries de la langue française (avec Olivier Houdart et Martine Rousseau, Flammarion) et Les Règles typographiques (Garnier Le Monde).

Arnaud hoedt & jerome piron

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sont linguistes de formation. Ils ont vécu plus de 20 ans sans se connaitre, mais c’était moins bien. Le 26 août 2003 aux alentours de 14h00, leur rencontre a lieu dans le couloir qui jouxte le bureau de la direction de l’Institut Technique et Professionnel Don Bosco de Woluwe-Saint-Pierre. Ils y enseignent depuis une dizaine d’années (respectivement Français et Religion Catholique). Ils organisent des sorties scolaires mémorables : dernièrement ils ont emmené leurs élèves soudeurs et électromécaniciens à un festival de Danse contemporaine à Brest. Ils sont les auteurs et interprètes de La Convivialité, une pièce créée cet automne au Théâtre National.

Flavie holzinger & delphine papin

Flavie Holzinger et Delphine Papin sont journalistes et cartographes au journal Le Monde. Elle ont une passion commune pour les formes, les couleurs et pour Béatrice Giblin, leur directrice de thèse “une grande dame de la géopolitique française”. Un doctorat, ça ne s’écrit pas à deux : Delphine la parisienne s’est intéressée au quartier multiculturel de King’s Cross à Londres, Flavie la strasbourgoise est incollable sur Le Monde Diplomatiquede 1991 à 2008. Eh oui. Aujourd’hui, elles passent leur temps à observer les fluctuations territoriales de l’Etat islamique et les nouveaux détours empruntés par les migrants. Les jours d’actu chaude, elles se lèvent tôt et gardent la tête froide.

Pierre huyghebaert

Pierre Huyghebaert est graphiste, typographe, cartographe, artiste et co-fondateur de Médor, «le trimestriel belge coopératif d’enquêtes et de récits». Il co-anime aussi le studio (de design) Speculoos, expérimente au sein de l’alliance (de design) Open Source Publishing et enseigne (surtout le design) à La Cambre. Bref, il sait tout faire, surtout brouiller les lignes et les lettres. Sur son temps libre, il invente des typos et bidouille avec des logiciels libres (des programmes qu’on peut utiliser et modifier). D’ailleurs, si le graphisme de Médor est entièrement réalisé en logiciels libres (c’est une première en Belgique) c’est surtout grâce à lui.